Pascal Chauvin 2020

Deuxième tour des élections municipales le 28 juin 2020

Pascal Chauvin 2020 - Candidat à la mairie de Trets

Notre équipe reçoit le soutien d’anciens élus de la majorité Féraud !

Nous avons été heureux de recevoir le soutien d’anciens élus de la majorité Féraud. Ils ont démissionné en cours de mandat et nous en expliquent les raisons. Vous trouverez ci-dessous, leurs communiqués de presse tels qu’ils nous les ont adressés.

Merci à Robert Cavasse, Maryse Fermanian Cuiffardi, Guy Ferretti, Evelyne Berreni et Patrice Perez.


Robert Cavasse ex-conseiller municipal, chargé du Protocole, Culture, Tourisme. Il était aussi directeur de campagne en 2014 de JC Feraud.

Le 21 décembre 2015, j’ai ouvert le bal des démissions de la liste du maire sortant. Depuis beaucoup d’autres ont suivi pour atteindre environ le tiers de l’ensemble des conseillers élus en 2014. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, plusieurs défections avaient déjà été enregistrées lors du précédent mandat. Comment les analyser ? Tiennent-elles plus d’un problème de relations humaines, d’éthique ou de pratique du « pouvoir » ? Durant ces douze dernières années, les Tretsois (ses) qui lisent, écoutent et voient, auront eu le temps de se forger un jugement …

Pour ma part, natif de ce village, je souhaite le meilleur pour lui. Or, je le vois se dégrader et je ne peux me résoudre à signer un constat d’échec. J’ai donc analysé l’offre politique – au sens noble – c’est-à-dire les propositions liées à l’organisation et la gestion de la cité. J’ai notamment souvent rencontré et longuement échangé avec Pascal CHAUVIN, dont le projet se décline dans plusieurs domaines majeurs à savoir :

  • la revitalisation du centre-ville qui relève de l’urgence : en arrêtant l’hémorragie qui, si l’on n’y prend garde, fera qu’acheter un croissant ou retirer quelque argent, tiendra de l’exploit, en particulier pour les plus âgés et les plus vulnérables d’entre nous ;
  • le développement des activités culturelles et touristiques avec notamment l’optimisation de l’utilisation et des visites du château, de l’église et du cœur de village ;
  • renforcer et sécuriser ; pour la pérennité des actions, l’aide au monde associatif, dans les domaines traditionnels que sont le sport, la culture ou les loisirs, mais également les structures vouées au renforcement des liens intergénérationnels fondés sur l’aide à la personne et la solidarité ;
  • aménager de manière éco-responsable les bâtiments scolaires pour le bien-être des enfants, des personnels et le respect des règles environnementales ;

Ces propositions, non exhaustives, m’apparaissent comme les plus à même de sortir notre ville du coma dans lequel elle a été plongée. Pascal CHAUVIN est RASSEMBLEUR, INTEGRE et RESPECTUEUX.

En bon capitaine il a su s’entourer d’une équipe à son image, jeune, solide et compétente.
Élu MAIRE de TRETS il saura mettre l’HUMAIN au cœur de son action. Ensemble osons le changement « Il n’y a pas de honte à préférer le bonheur » (Albert Camus)

Robert CAVASSE


Maryse Fermanian Cuiffardi, élue depuis le 1er mandat et ex adjointe à la culture, médiathèque, office du tourisme

Elue à la culture de 2008 à 2016, mon implication dans toutes les programmations culturelles que j’ai proposées,

« Projet Culturel Global de Ville, « Ensemble, l’Art Contemporain », La Classe au Château, Artistes en résidence, Créations contemporaines in situ, Saison Ch. Veyrier, Saison Etienne Verrier, Exposition Georges BRIATA, Cycle Philippe Carrèse, Conférences, Quinzaine des artistes tretsois, Jumelage que j’ai réalisé sur commande du Maire au prix de persévérance et d’investissement personnel »

Et mon engagement au service de ma délégation n’a jamais fait défaut.
L’omnipotence de la Directrice Générale des Services, qui devait être absente du mandat 2014 (promesse non tenue du Maire), son sabotage systématique de tous projets liés à la Culture, ainsi que l’absence totale de concertation du Maire avec ses élus, m’ont conduite à présenter ma démission le 30 juin 2016. Ce second mandat a été intenable. Mon engagement de citoyenne demeure.

Je soutiens Pascal Chauvin.
Son humanisme, sa bienveillance, sa détermination, sont autant de gages d’espoir pour ma ville.

Maryse Cuiffardi Fermanian


Guy Ferretti, élu depuis le milieu du 1er mandat, ex adjoint aux festivités, jusqu’en janvier 2018

Lorsque j’entends le Maire FERAUD Jean Claude, nous attaquer en disant que nous l’avons trahi, Il ne faut pas qu’il inverse les rôles, car lui n’a jamais fait confiance à son équipe. Il a toujours fait comme il le voulait lui, il n’acceptait pas les conseils que l’on pouvait lui donner, toutes les décisions sont prises par lui et sa petite garde rapprochée, soit environ 5 personnes, et les autres sont des moutons, et ne disent rien par peur de représailles. De plus cette personne n’a aucun respect pour tout le personnel mairie, peu importe le service.

Nous ses conseillers et ses adjoints, malgré le travail fait, cela ne servait à rien, il ne nous écoutait pas, car nous étions là, pour faire le nombre et nous n’étions que des prête – noms. Je pense que pour assainir cette mairie, et la remonter, il faut mettre une personne en tant que Maire, qui soit à 100 % pour le village, qu’il soit pour les traditions, qu’il soit respectueux avec les gens, surtout avec tout le personnel femmes ou hommes, car à l’heure actuelle tout le personnel vit dans la crainte de se retrouver à la rue, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il y a pas mal de personnes en arrêt de travail. Pour remédier à tout cela je ne vois qu’une seule personne et a qui j’apporte mon soutien c’est : « PASCAL CHAUVIN »

Guy Ferretti


 

Evelyne Berreni, adjointe à l’éducation dans ce second mandat, jusqu’en novembre 2019

Lors de la cérémonie des vœux, Mr Le Maire a tenu des propos visant les élus démissionnaires après avoir tout d’abord remercié ses élus fidèles, il a ensuite précisé : « la fidélité est si rare en politique, comme respecter sa parole et ne pas trahir celui qui vous a tendu la main » Je fais partie de ces élus qui ont démissionné de l’équipe municipale en place et qui se sentent interpellés par des propos non conformes à la réalité.

Pour ma part, en tant qu’Adjointe au maire déléguée à l’Éducation et à la restauration scolaire, je suis restée fidèle à mon engagement de départ conformément aux promesses de campagne de la majorité élue à laquelle j’appartenais pleinement et qui affirmait haut et fort que les enfants étaient l´une des priorités de cette mandature en commençant par la mise en place des rythmes scolaires en 2014. Malheureusement force est de constater au cours de ces dernières années de mandat que celle qui a trahi ses engagements, ce n’est certainement pas moi et que le bilan présenté sur ce dernier mandat n’est qu’un effet d’annonce pour tenter de séduire un électorat qui n’est à ce jour pas forcément acquis.

En effet, j’ai dû énormément batailler pour faire entendre ma voix, défendre les projets qui me tenaient à cœur et qui devaient contribuer à améliorer le quotidien des écoliers tretsois (équipement des écoles, amélioration et adaptation des bâtiments, amélioration de la restauration scolaire,) face à un maire qui malgré ses promesses de campagne m’opposait toujours des raisons budgétaires peu recevables.

Il suffit de se rappeler de la décision malheureuse de servir des tartines de pain de mie et une pomme aux enfants dont les parents n’avaient pas payé la cantine. Cette décision a été largement contestée, y compris lors des manifestations de parents devant la Mairie. Il est à noter que Mr Le Maire n’a d’ailleurs jamais publiquement regretté cette décision et qu’il préfère passer cet évènement sous silence.

Ma ténacité a permis cependant de faire aboutir certains de mes projets que Monsieur le Maire a d’ailleurs fait figurer, heureusement pour lui, dans son bilan de mandat. Un Maire doit pouvoir s’appuyer sur son équipe, être à l’écoute de ses adjoints et de ses conseillers, leur donner les moyens de travailler afin de respecter ses promesses de campagne.

Ses colistiers ne doivent pas uniquement servir à récupérer des voix lors de l’élection, mais pouvoir exercer pleinement leur mandat durant la totalité de l’exercice. Si c’était le cas, il n’y aurait certainement pas eu autant de démissions. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, je soutiens Pascal Chauvin car je crois en la sincérité de ses propos et à son humanité. Il a su s’entourer d’une équipe solide avec laquelle il pourra, j’en suis persuadée, mener à bien les projets qu’il a élaborés pour notre ville.
Evelyne Berreni


Patrice Perez, conseiller municipal à la sécurité, dans ce second mandat, jusqu’en novembre 2019

Ayant vécu de l’intérieur le fonctionnement de la municipalité actuelle.
Elle est dirigée par deux personnes en premier Madame la DGS de la commune et en seconde M. le Maire. Ils consultent leurs adjoints ou conseillers quand Madame la DGS le décide. Si tu n’es pas d’accord, c’est comme ça c’est pas autrement.
Le temps de la monarchie est fini.
La sécurité n’est pas la priorité de la municipalité actuelle et il faut que ça change.
Le Maire actuel annonce dans son bilan de mandat :
Une augmentation des effectifs de la police municipale.
En début de mandat on pouvait compter 7 policiers municipaux et 4 asvp.
Fin de mandat on peut compter 7 policiers municipaux et 4 Asvp.
Où se trouve l’augmentation ?
Installation de 100 caméras de vidéo protection.
Début de mandat 57 caméras étaient déjà installées.
Fin de mandat 87 caméras en fonction.
Où sont passées les 100 caméras installées pendant le mandat ?
Pas très précis. Pas loin d’un million d’euros à été dépensé depuis les deux mandats, il faudrait être plus clair.
Un Nouveau Centre de supervision à 6 mois des élections.
Il n’y a jamais eu de centre de supervision avant celui-ci à moins que vous parliez du placard avec les deux écrans installés pour visionner les caméras.
Une surveillance 24h/24, impossible Madame la DGS ne veut surtout pas des effectifs payés de nuit. Aucun effectif ne travaille la nuit et avec le manque d’effectifs actuel il est impossible d’effectuer des patrouilles ou surveillance des caméras 24h/24.
Voilà des constats qui en disent long…

C’est pour cela que j’apporte mon soutien à Pascal CHAUVIN, il a toutes les qualités nécessaires pour bien remplir son rôle de Maire de Trets.
Il apporte un vrai projet pour le quotidien de tous les Tretsois en matière de sécurité.
Renforcer les effectifs de la police municipale, Assurer le fonctionnement du centre de surveillance urbain 24 heures sur 24.
Renforcer la présence de la police municipale dans le centre-ville, et organiser des rondes dans tous les quartiers de jour comme de nuit.
Assurer une meilleure proximité entre la police municipale et les habitants. Pascal CHAUVIN sera tenir ses projets.
PEREZ Patrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *